Il existe plusieurs solutions pour climatiser un espace de vie ou de stockage.

La définition générale et fonctionnelle de la plupart des unités de climatisation est une machine qui utilise le flux de réfrigérant d'un ensemble de serpentins, où la chaleur est collectée, à un autre ensemble de serpentins, où la chaleur est dispersée. Les principales catégories pour décrire ces unités sont les systèmes monoblocs et les systèmes divisés de type mono-split ou multi-split.

Peu importe le système privilégié, voici quelques rappels de base sur la climatisation au sens large.
 - ce n'est pas la solution la plus économique car 100% électrique, ni la plus respectueuse de l'environnement à cause du recyclage des gaz réfrigérants notamment.
 - attendez-vous à une augmentation de 15 à 25 % de votre consommation d'électricité (certaines études parlent de 5% par °C à rafraichir ou à chauffer...).
 - votre système de climatisation doit être entretenu pour éviter les risques d'infection et limiter la surconsommation.

Climatisation monobloc fixe ou mobile ?

Commençons par une vue d'ensemble des systèmes monoblocs en général.
Les deux ensembles de serpentins sont à l'intérieur d'un seul emplacement d'où le terme " monobloc ".
Ces machines sont conçues pour être situées à l'intérieur de la pièce à refroidir, avec une évacuation de l'air réchauffé vers l'extérieur via un tuyau / conduit d'évacuation.


Climatiseur mobile

Les unités de climatisation portables ou mobiles sont les plus connues du grand public. Bon marché avec des prix de 300 à 1000€, elles sont aussi très pratiques car ne nécessitent aucun montage et sont très faciles à mettre en oeuvre et à utiliser. Généralement montées sur roulettes, on peut facilement les déplacer d'une pièce à l'autre, si on a un tuyau d'air assez long ou des fenêtres correctement placées.

Les inconvénients des appareils mobiles sont le bruit qu'ils font et leur inefficacité relative.

Le bruit de fond peut être problématique. On est obligé de monter la voix pour parler ou de pousser le son de la radio / télé / musique pour les entendre. Ils empêchent d'avoir un sommeil vraiment reposant ou réparateur.
 
La condensation est évacuée par un tuyau au niveau d'une fenêtre entrouverte. Or laisser une fenêtre à moitié ouverte ne vous aide pas à garder votre intérieur au frais. Cela équivaut à laisser une fenêtre constamment ouverte pendant l'hiver dans une pièce chauffée avec un radiateur à fond. Ni très économique, ni particulièrement respectueux de l'environnement... Et comme en plus, elles ont une puissance généralement assez faible, rarement supérieure à 9000 BTU (British Thermal Units) ou 2630 Watts, elles ne sont pas adaptées aux pièces de plus de 20m².

Climatiseur monobloc fixe

Ces appareils sont à fixer sur un mur communiquant avec l'extérieur.

Le plus compliqué est le carotage des murs et l'autorisation de percer dans les immeubles en copropriété. Ils peuvent être installés par un professionnel mais un particulier peut très bien le faire lui même, en louant un perforateur de diamètre suffisant (Ø100 à Ø150mm selon modèle).

Le coût varie de 1500 à 4000€ selon le type d'appareil, ses fonctionnalités et sa capacité (volume à climatiser). Enfin comme c'est un appareil monobloc, il est plus bruyant qu'une climatisation de type split avec groupe extérieur.

Voilà pour la partie inconvénient ou difficulté avec ce type d'appareils. Mais ils ont quand même beaucoup d'avantages.

Plus puissant, plus efficace et moins bruyant qu'une climatisation mobile, ils sont mieux adaptés aux pièces qu'ils sont destinés à refroidir. Ils peuvent être réversibles et donc aussi servir à chauffer en hiver.

Enfin, ils sont moins complexes à installer qu'une climatisation avec groupe extérieur qui nécessitent l'intervention d'un professionnel pour l'installation et la mise en service. Un système monobloc est plug'n'play. Il se branche sur une prise électrique et voilà. Et il est l'appareil le mieux adapté dans les immeubles où l'installation d'un groupe extérieur est impossible ou interdite.  

Climatisation monobloc ou split ?

Tout dépend du volume à climatiser (et à chauffer), des possibilités d'installation et de votre budget. Il n'y a que vous pour savoir quel arbitrage est le plus intéressant pour vous.  

La climatisation divisée (split) est plus agréable

Si vous avez la place, les autorisations et le budget suffisants, alors un système divisé est le meilleur choix. Vous pouvez avoir suffisamment de puissance pour correctement rafraichir et chauffer, tout au long de l'année, l'ensemble d'une maison, d'un appartement ou d'un local commercial.

Dans un bâtiment neuf ou une maison à construire, tout est possible : plancher chauffant / rafraichissant, couplé ou non à des gainables installés dans les combles ou faux plafonds, ou à des unités intérieures classiques (les fameux splits...). Cet ensemble étant relié à un groupe extérieur (parfois plusieurs) de type pompe à chaleur air / air ou air / eau comme la PAC Toshiba Estia posé sur la toiture, en façade ou en rez-de-jardin.

Dans un bâtiment ou une maison ancienne, les splits classiques sont souvent le meilleur compromis côté travaux et performance.

Si vous êtes en appartement, la climatisation split n'est possible que si vous avez un balcon ou un extérieur avec suffisamment de place, et sous réserve que la copropriété l'autorise.

Sinon les seules possibilités sont le climatiseur monobloc fixe ou un climatiseur mobile telles que présentées plus haut. Sachant qu'un climatiseur monobloc fixe peut être réversible pour faire du chaud en hiver.

Différence entre climatisation mono-split et multi-split

Une climatisation split se compose d'au moins deux parties séparées. L'unité de réfrigération (compresseur) est à l'extérieur. Le ou les souffleurs sont à l'intérieur. Les avantages sont une plus grande efficacité et moins de bruit à l'intérieur car la partie bruyante de l'installation se trouve à l'extérieur du bâtiment.

Le système mono-split est l'unité de climatisation split la plus simple. Il est conçu pour climatiser une pièce de moins de 20 m² (chambre, bureau, salon).

Le système multi-split est composé de différents souffleurs raccordées à l'unité extérieure et parfois reliées entre elles. Ces systèmes peuvent être utilisés pour climatiser un grand espace ouvert ou plusieurs pièces de façon autonome, chaque unité fonctionnant individuellement.

Ce principe de division n'existe pas dans les systèmes monoblocs car la compresseur est encastré dans l'unité de soufflage. Etant donné cette configuration, le niveau de bruit est supérieur (> 45 décibels) et la puissance de réfrigération est plus limitée.

Pour conclure sur les climatiseurs monoblocs fixes

Ce type de climatiseur peut s'installer en bas d'un mur, comme un radiateur traditionnel, ou en hauteur, mais pas au plafond ni au sol car ils ne sont pas prévus pour ça. Ce sont des unités murales.

Il est possible de l'installer soi même car les fabricants fournissent le gabarit de montage dans le colis. Comme évoqué plus haut, le plus compliqué est le perçage du mur.

Il est bien adapté aux appartements et aux petites surfaces à climatiser (chambre, salon, bureau). Il sera moins performant qu'une climatisation split pour les surfaces plus grandes et les hauteurs sous plafond de plus de 2m40. Mais il est plus performant, plus pratique et plus facile à vivre qu'un climatiseur mobile. 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les climatiseurs monoblocs réversibles Klimea d'Elios que nous proposons.